Réseau Méditerranéen pour l’Employabilité

L’enseignement des langues pour les non-spécialistes – vecteur pour l’emploi

Données de contact des acteurs impliqués

Nom et Prénom :  Bouthelja Nejib

Qualité :  Directeur des affaires académiques et relations internationales

Organisation : Université de Sfax

Adresse :  Route de l’Aéroport km 0.5

Email :   nejib.bouthelja@usf.tn

Site web :  www.uss.rnu.tn

Ancrage dans son contexte

Cette bonne pratique consiste à :

  • Former une équipe de formateurs à la méthodologie « d’analyse des besoins linguistiques »
  • Procéder à une analyse de besoins en se focalisant sur trois sites représentatifs :
  • L’ISET – analyse linguistique des supports de cours
  • L’ENIS – analyse linguistique des supports de cours
  • Le tissu entrepreneurial de la ville – place du français dans l’entreprise
  • Dégager les besoins de français dans les trois sites

Faire une comparaison avec une expérience similaire – suite à un « plan d’urgence » décrété par le Ministère de l’Enseignement Supérieur à Rabat.

Visibilité de l’action

L’analyse des besoins dans les entreprises a une double finalité :

  • primo, mieux cerner les secteurs recrutant des francophones ;
  • secundo, préparer l’étudiant à la prise en charge de son employabilité.

Les teneurs de l’enquête :

  • L’enquête auprès des entreprises a pris la forme d’un questionnaire devant nous permettre de trouver des réponses aux questions-clés suivantes :
  • Utilisez-vous le français dans vos activités professionnelles ?
  • (Si oui) dans quels secteurs d’activités ?
  • (et par secteur) pour faire quoi ? Pouvez-vous détailler ?

Transférabilité 

Une cartographie pourra être ainsi dégagée avec les entreprises faisant un usage– professionnel – de la langue française; les secteurs (administration, services, marketing, etc.) les utilisations les plus récurrentes, les documents-types en usages, les compétences linguistico-techniques exigées.

Durabilité

C’est l’université qui va assurer la continuité de l’action.

Caractère Innovant 

C’est « quelqu’un, dans l’entreprise, dont la fonction serait d’aider à la compréhension et à la rédaction de tous types de textes (corrections, rédactions techniques, conseil, emails, site WEB, etc.) ». Il ressort des réponses un réel besoin pour un tel poste.

Impact

Un excellent résultat de cette enquête : un profil de poste qui correspond à un profil de formation. Le rapprochement université – entreprise prendra substance via de telles passerelles. Il pourrait en être ainsi pour la mise en place de licences et de masters appliquées – ce qui constituerait un juste milieu entre les « co-construites » et l’existant. L’employabilité n’est donc pas un slogan creux, elle s’avère même une démarche incontournable.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+